Sacré Changement !

5 bonnes résolutions d’après confinement

Durant le confinement, nous avons tous vécu autrement. Certains on goûté aux joies du télétravail, d’autres se sont remis à jardiner ou à pâtisser. Pour ma part, j’ai redonné un coup de frais à toute ma maison et j’ai profité du beau soleil et de l’environnement dans lequel je vis. J’ai également pris 5 bonnes résolutions, pour que l’après soit différent de l’avant et que ma maison soit plus Feng shui que jamais !

Ma première bonne résolution d’après confinement : limiter l’utilisation de l’essuie-tout et des serviettes jetables. Je me suis rendue compte que nous en consommions une quantité énorme. Non seulement, cela n’est pas écologique, mais en plus, essuie-tout et serviettes en papier coûtent très cher. J’ai donc opté pour l’achat de serviettes en coton, qui se lavent et se réutilisent des années. Chacun à la maison à sa couleur de serviette, pour garantir l’hygiène. Une décision qui a séduit tout le monde : en seulement quelques jours, nous avons changé nos habitudes et je vais économiser 130€ par an !

Ma seconde bonne résolution : fini les cotons à démaquiller. En effet, comme beaucoup de femmes, j’en utilisais 1 à 2 par jour. J’ai acheté une serviette de toilette de belle qualité et ai découpé des carrés, que j’ai surfilés. En moins d’1 heure, j’avais un stock de 25 carrés lavables et réutilisables. Encore une économie réalisée grâce à cette astuce, car je dépensais en moyenne 50€ par an pour mes cotons du commerce.

Ma troisième bonne résolution : désormais, je fabrique mes produits ménagers moi-même. Je fabriquais déjà ma lessive, à base de savon de Marseille, de savon noir et de bicarbonate de soude. Désormais, je réalise également mon anticalcaire et mon liquide vaisselle avec des ingrédients naturels. Cela me prend quelques minutes par mois et je trouve ces produits efficaces. De plus, je divise le prix par 3 ou 4, ce qui représente une économie de plusieurs centaines d’euros par an. Durant le confinement, j’ai animé un live Facebook sur mes recettes naturelles, en partenariat avec ORPI Abbeville. Retrouvez-le en cliquant ICI et réalisez vous-même vos produits ménagers.

Ma quatrième bonne résolution : bannir de mes courses tous les produits qui contiennent de l’huile de palme. J’ai lu beaucoup de chose sur cette huile, qui ne coûte pas cher mais détruit l’environnement. Elle est responsable de la disparition de nombreux animaux, par la destruction de leur habitat. Nous avons tous vu des images terribles de familles Orang-outang qui regardent leur forêt réduite en cendres pour y faire pousser des palmistes. Pour ma part, je regarde les étiquettes et je bannis les produits qui contiennent cette huile, qui n’a de plus aucune qualité nutritionnelle intéressante.

Ma cinquième et dernière (pour le moment) bonne résolution : je limite le papier aluminium et le film plastique. Pour garder les aliments au frais, j’avais tendance à utiliser alu et film étirable en quantité. Durant le confinement, j’ai pris conscience de la quantité de déchets que cela génère et j’ai décidé d’y mettre fin. J’ai donc investi dans des bols en verre avec un couvercle. Ils vont au réfrigérateur et au micro-ondes et conservent les aliments. De plus, ils passent au lave-vaisselle sans problème. J’ai dépensé moins de 30 euros pour m’équiper et cette solution est durable. Encore un petit geste pour l’environnement, qui en plus me facilite la vie au quotidien.

Voilà, vous savez tout de mes 5 bonnes résolutions issues du confinement. Si vous avez vous-aussi décidé de faire autrement après le 11 mai 2020, partagez vos propositions et vos idées. Vos bonnes résolutions personnelles méritent sans doute d’être partagées. Chez sacré changement, on est toujours preneur de trucs et astuces qui rendent le quotidien plus heureux et la vie plus belle !