Sacré Changement !

feng shui abbeville

Le hérisson, ami des hommes et des jardins

Le hérisson, un petit animal sympathique et utile.

Il y a quelques heures, mon collègue Bruno dingue de nature a partagé un lien sur sa page Facebook. Il traitait des hérissons, si sympathiques et utiles au jardin.

Ce petit animal est en effet vulnérable et finit souvent sous les roues de nos voitures. En effet, il se déplace lentement et sa couleur brune n’est pas très visible sur l’asphalte. Avec l’automne qui s’installe en Picardie, le jour décline vite. Le hérisson est d’autant plus susceptible de traverser la route sans être vu… En ce moment, il se prépare à hiberner et fait ses dernières réserves de nourriture.

C’est donc à nous de veiller sur lui et de le protéger sans réserve dès que nous le pouvons.

Lorsque l’on s’intéresse au bien-être et au Feng shui, la nature et les animaux sont très importants. Respectables, ils apportent la force, l’équilibre et le réconfort. Dans les maisons de retraites, il n’est pas rare de voir passer un chat ou deux. Ils se lovent sur les genoux des pensionnaires et apaise leur rythme cardiaque. Grâce à leurs ronronnements et à la chaleur de leur corps, ils font des miracles.

Bref, les animaux sont précieux, y compris les plus petits et les plus discrets comme le hérisson !

hérisson

Le hérisson est un animal sauvage commun dans nos contrées et connu pour être l’allié des jardiniers. C’est un mammifère insectivore qui se nourrit de limaces, d’escargots… Il mange aussi des insectes comme les sauterelles, les hannetons, les araignées, les perce-oreilles… Mille pattes ou encore de ver de terre et larves complètent son régime alimentaire.

Dans un jardin, le hérisson fait office de nettoyeur. Il le débarrasse des nuisibles naturellement et limite donc l’utilisation des produits chimiques polluants et destructeurs.

Nocturne, le hérisson se cache le jour et sort le soir pour se nourrir. Il dort beaucoup et a besoin d’un abri pour se cacher et se reposer.

Si vous croisez un hérisson, offrez-lui de l’eau fraîche et un endroit pour s’abriter. Il trouvera sa nourriture tout seul dans votre jardin. Inutile de lui donner du lait, du pain ou des croquettes qui ne sont pas son alimentation naturelle.

En bref, un tas de bois et quelques feuilles mortes peuvent lui permettre de nicher et d’hiberner.

Totalement inoffensif pour l’homme, le hérisson hiberne de novembre à avril.

Il fait donc ses dernières réserves de nourriture en ce moment.Cela l’oblige à se déplacer et le rend vulnérable. Dernière chose à savoir : le hérisson est un animal sauvage protégé par la loi française de 1976. Son rôle dans la biodiversité est reconnu.

Apprenez à le protéger et à l’aimer, car tout ce qui est bénéfique au jardin profite également au jardinier.