Mes conseils pour aménager la chambre de votre petit…

Classé dans : Non classé | 0
Dans sa chambre, un enfant a besoin de pouvoir jouer sans danger et dormir au calme et en toute sérénité.

Le Feng shui appliqué à la maison conseille de soigner la chambre. En effet, c’est un sanctuaire et un endroit où le corps et l’esprit se ressourcent grâce à la détente et au sommeil.

Un jeune enfant a besoin de peu de meubles les premières années. Vous pouvez donc privilégier un aménagement simple pour lui laisser la place de se déplacer et de s’amuser. Si votre enfant a moins de 2 ans, choisissez de préférence un lit à barreaux. Equipez-le d’un matelas ferme.

Même si les jolies parures de lit vous font envie, limitez les couettes, plaids et oreillers. Optez pour la bonne vieille « turbulette » en coton. Simple et efficace, elle tiendra chaud à votre petit, tout en évitant les risques d’étouffement.

Ce lit devra être aux normes NF (Normes Françaises). Elles garantissent la sécurité de votre enfant (espacement des barreaux, qualité des matériaux, des peintures et vernis…). Après 2 ans, vous pourrez changer le lit à barreaux au profit d’un vrai lit  « de grand » ou d’un lit évolutif. Celui-ci s’adaptera au fil du temps aux nouveaux besoins de votre enfant.

enfant

Côté meubles, la commode reste une valeur sûre.

Elle est adaptée aux les petits vêtements, facile à plier et à ranger dans des tiroirs. Avec ou sans table à langer, elle suffit souvent les deux premières années. Elle peut être remplacée par une penderie dès lors que les vêtements deviennent plus encombrants.

Pour gagner de la place et éviter le fouillis, enlevez régulièrement les vêtements trop petits ou abimés. Actuellement, nombreux sont les parents qui choisissent d’acheter des vêtements d’occasion. Pensez-y si vous avez de jolies choses en bon état et qui ne vous serviront plus.

Pour les vêtements démodés ou légèrement abimés, préférez le don de linge. Il existe de nombreux points de collecte et des magasins de dépôts gratuits qui valorisent et revendent à bas prix.

Le bureau n’est vraiment utile qu’à partir de la maternelle, voire de l’école primaire.

Prévoyez un petit caisson à proximité, afin de ranger crayons, coloriages et petites activités manuelles. Dès son plus jeune âge, apprenez à votre enfant à ranger son bureau quotidiennement. Cela garantira un coucher sans heurts et une nuit plus paisible. Dans le Feng shui appliqué à la maison, il est fortement déconseillé de dormir près d’un bureau encombré. Cela attire notre attention et stimule notre cerveau au lieu de l’inviter au repos. C’est valable pour nos enfants, qui ont besoin de dormir dans un espace propre et rangé.

L’éclairage est très important dans le Feng shui. La lumière artificielle doit toujours être choisie avec soin et placée à des endroits stratégiques. Les lampes équipées de variateurs s’adaptent tout au long de la journée. Elles peuvent distiller un éclairage plus fort (pour les devoirs par exemple) ou plus doux (pour regarder un livre au moment du coucher). Choisissez des ampoules de bonne qualité, tamisées par des abat-jours. Faites en sorte qu’elles chauffent pas pour éviter les risques de brûlures.

Parfois, un enfant dort mal parce qu’il a peur.

La nuit, la maison fait du bruit, les parquets grincent, les appareils ménagers se mettent en marche en mode différé…La peur du noir peut perturber le sommeil de votre enfant.

Pour le rassurer, installez une petite veilleuse dans sa chambre ou confiez-lui un doudou luminescent.

Optez pour des couleurs douces, propices au calme et au repos. Beaucoup d’enseignes proposent des couleurs vives, allant du orange au le bleu roi. Ces couleurs peuvent séduire, car elles sont stimulantes et ludiques. Personnellement, je les déconseille dans une chambre d’enfant.

Cette pièce doit rester un lieu apaisant. Evitez les miroirs, chambres, car selon le Feng shui ils sont véhicules d’énergie. Evitez également d’entasser les jouets et les doudous, car le fouillis n’est pas bon pour le sommeil. Tout comme pour les vêtements, un tri régulier s’impose plusieurs fois dans l’année. Les jouets cassés, incomplets ou abimés seront jetés. Les jouets en bon état pourront être donnés ou revendus.

Pour un sommeil de qualité, la température d’une chambre doit être comprise entre 18°C et 20°C.

La journée, une température de 21° est adaptée. En toutes saisons, pensez à aérer la chambre le matin, mais également quelques minutes le soir avant le coucher. Cela permet de renouveler l’air, de limiter la prolifération des acariens et d’empêcher l’installation des mauvaises odeurs. Attention toutefois aux fenêtres ouvertes, qui peuvent tenter nos petits aventuriers !

Les accidents domestiques, dont les chutes, restent nombreux et dramatiques. Pensez-donc à bien refermer portes et fenêtres lorsque votre enfant est seul dans sa chambre. Même réflexe pour les prises de courant : protégez-les grâce à des cache-prises adaptés. Rien n’est plus tentant pour un tout-petit qu’une prise au ras du sol.

Dernier conseil : la chambre d’enfant doit être divisée en plusieurs « coins » bien distincts.

Tout d’abord, mettez en place un coin nuit au calme. Bien rangé et sans sollicitations visuelles (couleurs vives, mobiles, lumières…), il favorisera un endormissement rapide. Dans ce coin, seuls les livres pourront rester à disposition, ainsi que quelques doudous préférés.

Rangez les jouets loin ce coin nuit, pour éviter que l’enfant se lève pour aller chercher un objet qui l’attire.Pour ma part, j’adore les coffres et les paniers en osiers. Ils sont légers et ne se referment pas lourdement sur les petits doigts.

Rangez et fermez le bureau chaque soir. Ainsi, il ne stimulera pas votre enfant. De même il ne le stressera pas, s’ est angoissé par ses devoirs ou ses résultats scolaires par exemple.

Ce conseil est valable pour les petits et pour leurs parents : une chambre ordonnée, sans éléments de la vie extérieure ou professionnelle, est une chambre accueillante qui favorisera un sommeil réparateur.

Nettoyez la chambre de votre enfant et la vôtre toutes les semaines.

N’oubliez  pas les tapis et les coussins. Changez les draps régulièrement et aussi souvent que possible, mettez-les à sécher à l’air libre. Ils sentiront divinement bon et resteront frais plus longtemps. Cela sera d’autant plus appréciable et bénéfique après un épisode de maladie (grippe, varicelle…) ou d’intense fatigue. Le coton et le lin lavé sont naturellement chauds l’hiver et frais l’été. Selon votre budget, optez pour l’un ou l’autre et mettez au rebus les matières synthétiques, pour un sommeil toujours plus naturel.